AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Naviguation
Annonce
Nous recherchons actuellement :

Un modérateur de la zone Rp'.
Un modérateur de la pub.

Si intéressé, contactez le staff par mp.



La première quête est en préparation.
Inscriptions fermées.

Partenariat


Partagez | 
 

 Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Lun 26 Oct - 10:36

PRÉSENTATION

Nom :Bonne question...

Prénom : Demyx

Age : Environ 19 ans.

Rang : La Mélopée Nocturne

Taille : 1m80 à peu près.

Race : Simili

Sexe : Masculin

Lieu de naissance : Difficile de se souvenir…[/

Sentiment ou émotion originel(le) : /

Groupe: Membre n°9 de l'Organisation XIII

Origine: Kingdom Hearts



DESCRIPTION


Description physique:

Avec sa taille avoisinant le mètre quatre-vingt, le jeune homme âgé d’environ dix-neuf ans possède déjà son corps d’adulte, ce qui lui donne un certain poids, bien que la raison n’est pas forcément au rendez-vous. Sa chevelure blonde désordonnée, suivant si elle est au dessus du crâne, sur les côté ou dans la nuque, change de longueur à profusion, lui accordant une touche punk qui affirme son côté déluré. Au milieu de son visage ovale, deux petites prunelles bleues scintillent de malice, couleur qui s’accorde très bien avec celle de son arme qui rappelle la teinte des eaux claires. Un nez fin et des lèvres qui n’ont pas de mal à s’étirer en un large sourire lui confèrent de nouveau ce côté adolescent qu’il n’a pas oublié et qui le rend finalement assez chaleureux comme garçon. Sa peau est légèrement ambrée, ce que l’on peut remarquer lorsqu’il lui arrive de retirer son capuchon noir et inquiétant. Ses mains aux doigts longs et maigres sont pratiques pour dompter son Sitar de combat capable de contrôler l’élément eau avec aisance.

Parlons à présent de ses vêtements qui ne le dissocient pas, en apparence, des autres membres de l’Organisation XIII. La cape sombre à capuche habituelle, s’alliant sans difficulté avec le pantalon et les chaussures similaires que l’on parvient à apercevoir dans l’ouverture basse de l’habit. Peut-être me semble-t-il qu’avec le caractère de Demyx, celui-ci porterait dans l’absence de contraintes des fringues plus « rock » comme des jeans déchirés, des T-Shirt blancs sans manches… En tout cas, quelque chose qui viendrait appuyer son côté excentrique et délirant, dans la mesure du possible naturellement.

Pour terminer, attirons notre attention sur son arme. Instrument de musique aux airs de guitare, l’Arpeggio se marie diablement bien avec l’esprit de son maître. Un mélange de bleu marine et de turquoise l’habille, et sa forme particulière, très ronde en bas et dont le manche se conclut en trois pics imposants, font de l’objet le reflet de l’âme du jeune homme : original à souhait.


Description caractérielle :

Le trait de caractère le plus flagrant, et le plus important, de Demyx est sans doute la légèreté avec laquelle il prend son poste au sein même de l’Organisation XIII. S’élevant au rang IX qui lui offre tout de même quelques responsabilités, bien que minimales par rapport à ses supérieurs, cela ne lui empêche en aucun cas d’être le plus excentrique des membres, nous amenant à douter parfois de son véritable statut quant à son appartenance au groupe des ténèbres. Bien sûr, raisonnablement, on ne peut pas hésiter mais il est vrai que Demyx fait plus « clown » que les autres numéros. Cependant, à côté de cette nature imprévisible et quelque peu puérile, le jeune homme peut se montrer sous une seconde personnalité, plus ferme. Comme quoi, il ne faut jamais se baser sur les apparences.

Difficile de parler de la Mélopée Nocturne en omettant ses aptitudes au combat. N’ayant pas l’esprit hostile au point d’arriver même à s’exprimer avec une étrange décontraction à ses adversaires, il repousse le plus possible la possibilité de l’affrontement. C’est généralement là qu’il montre sa capacité oratoire, dont l’idiotie passagère ne manque pas de faire sourire l’audition, quand il se met à lire par exemple son objectif à voix haute sans y comprendre grand-chose.
Néanmoins, lorsque les tambours de guerre s’animent et que l’heure de la confrontation ne peut plus être reculée, Demyx parvient à jouer avec aise une mélodie à en faire tourner les têtes de ses ennemis. Epaulé par les Simili Funambules, il crée sans mal des colonnes d’eau dévastatrices à répétition, se gardant bien d’attaquer au corps-à-corps. Voilà bien toute sa puissance d’ailleurs. Pourtant, même s’il n’arrête jamais d’imposer un rythme d’Enfer aux combattants, il demeure tout de même maladroit et plus faible que ses congénères. Et c’est sans doute à cause de son insouciance envers son sort final qu’il finit par être éliminé par Sora et ses amis au Hollow Bastion.

Enfin, le fait qu’il tente de prouver au détenteur de la Keyblade qu’il possède bien des sentiments, et même un cœur, concède au numéro IX une existence nostalgique, même si au départ, c’est bel et bien pour duper Sora qu’il joue sur cette corde sensible là. Demyx nous apparaît alors sous un nouveau jour, plus profond qu’habituellement, en affirmant en premier que les Simili gardaient des émotions rescapées après la disparition de leur cœur. Et bien que ce dernier ose exprimer la fameuse phrase « Mais si nous avons un cœur, soyez pas méchants ! » en arborant son air détaché récurrent, qui ne se laisserait pas sur le coup un peu embobiner par cette touchante candeur?


Distinction particulière * : Sa légèreté dans tous les domaines ferait-il de lui un être à part ?



HISTOIRE


Histoire :

Unknown : Demyx est probablement l’anagramme de Myde ou Medy, son identité avant de se changer en Simili. Sa vie, autant à lui qu’à nous, reste très obscure. Néanmoins, avec sa coupe punk et son arme, on n’a pas grand mal à l’imaginer musicien de son état.

Demyx: Mais c’était il y a bien longtemps maintenant ! Pourquoi s’en soucier?

U.: Tu as raison, mais il faut quand même te fixer une origine, mon grand! Enfin, si c’est ce que tu souhaites, faisons l’impasse sur le trou noir que représente ta vie antérieure et considérons ton existence de Simili déluré. Es-tu au moins capable de nous décrire ton réveil en tant…

D.: Qu’être possédant une âme, mais dénué de cœur? Bien entendu! Tu me prends pour qui? *Danse, Eau, danse!*

« Lorsque j’ouvris les yeux pour la première fois, je ne vis pas grand-chose, puisque simplement il n’y avait rien à admirer. Autour de moi, tout était néant et ténèbres. Vous savez, c’est comme si vous vous réveillez d’un long sommeil, on se sent un peu comateux au départ, notre respiration, étonnamment calme, s’entend à peine. Et pourtant, vous avez l’impression d’émerger d’une longue apnée, après avoir failli suffoquer par manque d’air. Je ne me souvenais de rien au départ, ignorant comme l’enfant qui vient tout juste de naître, sauf qu’à sa différence, j’étais bien plus grand qu’un nourrisson. Mon corps ressemblait à celui d’un adulte, et je m’estimai à peu près capable de penser sérieusement, et peut-être même de m’exprimer:

-Il y a quelqu’un?

Oui, j’étais bien apte à faire de grandes choses pour un nouveau-né. À mon échelle. Je me redressai quelques pensées plus tard, ayant déjà le tournis à cause des flux colorés qui peignaient mon environnement épuré de toute présence d’objet quelconque. Je fis un premier pas, soutenant ma tête d’une main, puis un deuxième et perdant une seconde l’équilibre, me retrouvai de nouveau sur le sol. Après avoir testé ma capacité à raisonner, je devais apprendre à marcher. Je me souviens qu’un sentiment de déjà-vu m’avait étreint à ce moment-là, cependant j’étais bien incapable de l’expliquer. Je me levai encore et avançai avec prudence sur un sentier inexistant, jusqu’à me retrouver nez à nez avec une porte noire que je n’avais pas vu auparavant. Je reculai pour la voir dans son ensemble, et commençant à la détailler, je m’effrayai seulement à l’idée de savoir que quelque chose de différent pouvait se trouver derrière. »

U.: Tu possédais déjà ton attitude froussarde, Demyx. Pour ça, tu n’as pas trop changé…

D.: On n’interrompt pas le musicien dans son élan, surtout pour être méchante!

« Au contact de la poignée ovale, ma crainte se renforça, mais rien dans mon être m’indiquait que la panique me gagnait petit à petit. Pas même le rythme d’un cœur essoufflé de tambouriner sans cesse. C’est probablement pour cela que j’entrouvris fermement un des battants et que je me glissai à l’intérieur, sans faire attention aux ténèbres qui, déjà, m’entouraient. Brusquement, je fis volte-face, m’attendant bêtement à recevoir des coups ou de voir fondre sur moi quelques personnes. Mais rien de tout cela ne se produisit. La ruelle dans laquelle je me trouvais était aussi vide que mon berceau miroitant. D’ailleurs, c’était leur seul point commun parce que j’avais l’impression que cette fois-ci tout ce qui était, tenait au matériel. Je tendis le bras en arrière pour m’assurer que la porte y était encore ; mes doigts naviguaient dans l’air, sans point d’attache. Je me retournai alors pour constater la disparition de cette dernière. Apparemment, j’étais voué à continuer mon évolution, et de cette naissance, je garderai seulement quelques bribes de souvenirs cachés dans un recoin de ma mémoire. Je me baissai pour palper la pierre, frissonnant sans comprendre au passage d’un alizé glacial. Et me rendais compte à présent que je ne portais qu’un simple pantalon noir et que cette sensation méconnaissable m’en informait. Perdu dans mes réflexions, j’errai un bout de temps dans cette ville, croisant des têtes inconnues, des lieux aussi différents les uns des autres jusqu’au moment où, subissant la conséquence d’un épuisement justifié, je me laissai choir contre un mur ancien, près d’une boutique, pour me reposer un peu. Ce n’est pas tout de naître, il faut aussi prodiguer un effort pour atteindre des buts essentiels.

Alors que je me décrochai la mâchoire en baillant, deux types en noirs se présentèrent devant moi. Je levai le regard vers leurs têtes encapuchonnées, ne réalisant pas l’enjeu de leur présence. Qui à ma place aurait compris? L’un d’entre eux prit la parole et de sa voix grave:

-Viens avec nous, Simili. Nous allons te conduire…

-Simi…quoi? Vous devez faire erreur sur la personne, je suis… euh… Qui suis-je déjà?

Résigné, je les suivais sans broncher, à moitié endormi. Quelque part, je voulais en savoir un peu plus sur mon état, même si j’appréhendai les réponses qu’on allait indubitablement me donner au terme de ce voyage. Les deux énergumènes créèrent un portail, tels deux magiciens décalés sortis d’un chapeau haut-de-forme pour me faire leurs petits tours de passe-passe.»

D.: Certes, à l’époque je pensais ça mais lorsque j’ai découvert leurs rôles quelques minutes plus tard, je faisais moins le malin.


U.: Mon pauvre Demyx! Ton humour me surprendra toujours…

D.: Hum, hum… Je reprends…

« Excédés par ma lenteur, ils me poussèrent ensemble la tête en avant dans le passage; j’étais prêt à ressentir la douleur de la chute, et comme je le soupçonnai, dès que j’eus heurté le sol, je m’évanouis aussitôt. Et pour la seconde fois dans ma maigre existence, j’ouvrai les yeux et découvrais, non pas un monde mitigé, mais un univers blanc comme neige. Dans lequel fleurissaient quelques tâches noires qui s’avéraient être d’autres hommes aux capes suspectes. Je me rétablissais sans trop forcer sur mes membres engourdis quand un homme à la voix hypnotique me demanda fermement d’être à l’écoute. Sans protestation, je le dévisageai d’un regard vide et inexpressif, tentant d’assimiler toutes les informations qu’il me fournissait, ne parvenant pas à en comprendre la moitié. Simili, Sans-Cœurs, Porteur de la Keyblade… Tout se mélangeait et se confondait. L’homme de sagesse m’expliqua par la suite que j’aurai quelques missions à remplir, mais que pour cette tâche, je serai armé bien évidemment. Il me mit donc au courant de mes nouvelles capacités, notamment celle de créer des portails similaires à celui que j’avais emprunté pour atterrir dans le domaine cristallin. Mais ce ne fut pas tout. Il me donna aussi l’accessoire dont je ne me séparerai plus jamais dans le futur : l’Arpeggio, un Sitar qui me servait de conducteur pour utiliser mes pouvoirs. Grâce à lui, j’avais non seulement la capacité d’invoquer les puissances aqueuses, mais aussi de diriger des doubles à mon image ou même d’autres Simili basiques nommés « Funambules ». Finalement, mon nouveau maître arborant un air solennel, posa une de ses mains sur mon épaule, me tendant dans l’autre une cape noire et des chaussures, et conclut sur ses dernières paroles:

-Nous comptons tous sur toi, Simili Demyx, Numéro Neuf de l’Organisation. 

Cet homme m’avait en définitive accordé un nom.»


U.: Tu devais avoir un sacré poids sur les épaules à ce moment-là, non?


D.: Unknown, tu sais, je n’ai jamais vraiment réussi à me prendre au sérieux alors… Bref! Je te laisse continuer le temps d’aller boire un grand verre d’eau…

U.: Dis plutôt que tu n’as pas envie de raconter ta défaite, ce sera plus simple…


Quelques temps s’écoulèrent… L’Organisation s’agrandit… Et le cycle se poursuivit nonchalamment pour une ère nouvelle…
Demyx, malgré ses capacités, n’était pas très bon combattant: malhabile et peu enthousiasmé par la violence que suscitait les conflits entre mondes soit, il prenait ses missions avec une légèreté exaspérante, ou bien il ne parvenait même pas à en comprendre le sens! C’est pourquoi, lorsqu’on lui confia le devoir de révéler au Olympus Coliseum sa vraie nature latente à Sora, porteur de la Keyblade, il échoua regrettablement et dut prendre la fuite, abandonnant derrière lui un portrait peu flatteur sur son compte. Ce fut quelques temps après que la mort vint le cueillir, infligée par le courroux de cette arme légendaire dont il avait été une fois le rescapé. Et c’est dans un tourbillon sombre sur la terre d’Hollow Bastion, la mine affligée en quête de compassion, qu’il disparut en lançant un dernier cri d’accablement étouffé. Ainsi, sa tâche demeura inachevée.

D.: « Il vécut heureux et eut beaucoup d’enfants… » Ça ne fait pas parti de tous les dogmes qu’on vous enseigne à l’école? Une vie en plus, une autre arrachée à son confort par un décès fulgurant… Où est le problème, tant que l’équilibre n’est pas perturbé? Bon, ce n’est pas tout mais il faudrait tout de même que j’explique pourquoi je suis ici moi… Merci Unknown, tu as bien dramatisé comme toujours. Ton cœur a mérité le repos du combattant. T’inquiètes pas, je suis un grand garçon, je terminerai ça sans problèmes…

U.: Si tu le dis, je te cède le micro... Et essaye de ne pas trop amadouer l’audition avec tes belles paroles.


« Pourquoi suis-je de nouveau parmi les vivants? Moi-même, je ne sais pas vraiment encore les raisons de cette renaissance soudaine et inattendue. Il faudrait que je m’informe auprès de mes supérieurs, mais que leur sont-ils arrivés après ma défaite? Est-il temps, pour moi, de reprendre ma quête ? J’ai l’impression de tout recommencer tout à zéro, comme si une fois encore, j’étais ce nouveau-né contraint de réapprendre à marcher. Mais faudrait-il encore savoir où aller pour s’acheminer, la tête haute vers ce Destin étrange, et encore inconnu, qui me tend les bras… »


Pouvoirs, armes * : L’Arpeggio, un Sitar de combat capable de contrôler les forces aquatiques grâce à sa musique endiablée.

Codes du règlement : [ Next ] - [ Gen ]


Dernière édition par Demyx le Dim 28 Fév - 20:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riku
Maitre de l'Aube
avatar

Sexe : Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 25
Localisation : Ile du Destin

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Mar 27 Oct - 11:06

Bienvenue !^^

_________________
La Porte de la Lumière se trouve en chacun de nous .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krïstall
Le Répartiteur
avatar

Sexe : Masculin Messages : 25
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : oh laaaaaaa! Pas trop loin non plus!

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Ven 30 Oct - 18:25

1m76?? j'l'imaginais plus grand que ca moi =D

'fin bref, Welcome!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Ven 30 Oct - 20:13

Ah O_O Merci Krïstall! (J'ai du mal à réaliser >.<)

C'est gentil de me souhaiter la bienvenue tous les deux ^^'

Je poste très prochainement (comme je n'ai pas internet chez moi, ça me ralentit un peu =S)

EDIT: Voilà, fini!


Dernière édition par Demyx le Mar 2 Mar - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Krïstall
Le Répartiteur
avatar

Sexe : Masculin Messages : 25
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : oh laaaaaaa! Pas trop loin non plus!

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Jeu 11 Fév - 4:17

un p'tit up, au cas ou notre demyx attendrait toujours sa validation et egalement au cas ou quelqu'un serait en mesure de le valider^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riku
Maitre de l'Aube
avatar

Sexe : Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 25
Localisation : Ile du Destin

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Mer 17 Fév - 10:26

tu es validé

_________________
La Porte de la Lumière se trouve en chacun de nous .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Mer 17 Fév - 15:02

Merci Riku! =)

Et Krïstall ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Krïstall
Le Répartiteur
avatar

Sexe : Masculin Messages : 25
Date d'inscription : 28/07/2009
Localisation : oh laaaaaaa! Pas trop loin non plus!

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Jeu 18 Fév - 14:39

j't'en prie!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fang
Crocs de l'Aube
avatar

Sexe : Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 29/07/2009

MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   Ven 19 Fév - 16:43

welcome =D

(*le boulet qui a du retard mental* vive moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demyx, La Mélopée Nocturne... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite Nocturne [terminé]
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts After Next Gen :: •·.·´¯`·.·• RPG •·.·´¯`·.·• :: Présentations de votre Personnage-
Sauter vers: